La Santé de nos Minis

Les Bergers américains miniatures sont des chiens robustes. Ils ont une durée de vie moyenne de 12 ans.

Les reproducteurs doivent impérativement subir une série de tests ( radiographies, dépistage génétique ... ) avant de commencer la reproduction.

N'achetez pas un berger australien ou un mini, si ses parents ne sont pas testés, cela en va de la santé de votre chien, et surtout permet de préserver cette race !

 

* Les tests et les tares en explication :

 

Dysplasie des hanches : 

Anomalie du développement de la hanche qui mène éventuellement à la dégénérescence de celle-ci. La hanche normale se présente comme une boule à l'interieur d'une cavité. Lors de la dysplasie de la hanche, l'articulation est souvent peu profonde et la tête fémorale petite et déformée. 

La dysplasie de la hanche est une maladie complexe dont les causes ne sont pas totalement éclaircies bien que différents facteurs de risque aient été identifiés : Hérédité, croissance, alimentation, activités...                  

La radiographie doit etre effectuée à partir de 12 mois et pas avant, le lecture doit se faire par un lecteur officiel.

 Les résultats varient de A/A (très bon) à E/E (très mauvais). Un reproducteur C/C ne doit être reproduit qu'avec un A/A. 

D/D et E/E ne doivent pas etre reproduit.

 

Dysplasie des coudes : 

Même façon de fonctionner que pour les hanches.

 

Les Résultats des coudes :

ED0 = absence de Dysplasie : peut reproduire

SL = Stade Limite : ne doit reproduire qu'avec un chien ED0

ED1 = Dysplasie légère : ne doit reproduire qu'avec un chien ED0 pour les minis, et ne doit pas reproduire pour les standards

ED2 = Dysplasie moyenne : ne doit pas reproduire

ED3 = Dysplasie sévère : ne doit pas reproduire

 

Luxation de la rotule pour le berger américain miniature :

La rotule sort de la trochlée femorale entrainant une boiterie plus ou moins légère. Le chien doit donc être indemne pour reproduire.

 

 

MOHC (Maladies oculaires héréditaires canine) : 

S'effectue chez un vétérinaire Ophtalmo à partir de 12 mois et est à refaire tous les 2 ans.

Les MHOC recherchées sont :

- Cataracte juvénile

- Dégénérescences rétiniennes progressives (APR)

- Colobome de la papille du nerf optique (AOC)

- Dysplasie - Hypoplasie choroïdienne (AOC)

 

* Les Tests génétiques :

 

La Cataracte Héréditaire (HSF4 - A) : 

La cataracte est l'opacification du cristallin, structure de l'oeil normalement transparente située derrière l'iris. 

L'opacité sur le cristallin due à la cataracte empêche les rayons d'atteindre la rétine. 

Chez le Berger Australien, deux types majeurs de cataractes ont été observés. La première est juvénile et évolue rarement vers une détérioration de la vision (localisation sous-capsulaire postérieure). La seconde, plus sévère, peut affecter la vision (localisation proche du noyau).

La transmission est autosomique donc les sujets +/- peuvent développer la maladie.

Tout chien porteur devra être dépiste régulièrement pour les MOHC, suivi par un vétérinaire ophtalmologue et devra être reproduit avec un chien +/+.

 

 

L'Anomalie de l'Oeil du Colley ( A O C ) :

L'AOC ne touche pas que le Colley, mais aussi les races apparentées. Connue également sous le nom d’hypoplasie choroïdienne, cette maladie héréditaire cause un développement anormal de la choroïde (tissu présent sous la rétine). Cette maladie présente une grande variabilité de signes cliniques entre les races touchées et entre les individus d’une même race. De plus, il n’existe pas de traitement curatif.

Il existe en fait 5 niveaux de lésions et dont les conséquences sur la vision sont très variables.

Stade 1 : Petites zones d'hypoplasie choroïdienne : problèmes optiques mineurs

Stade 2 : Hypoplasie choroïdienne 

Stade 3 : Colobome

Stade 4 : Décollement de rétine 

Stade 5 : Hémorragie intraoculaire : cécité

 

 

L'Atrophie Progressive de la Rétine (A P R) :

Est une dégénérescence des cônes et bâtonnets dans la rétine. Tous les sujets atteints finiront totalement aveugle.

Le premier symptôme est la cécité nocturne. 

Deux formes d'Atrophie Progressive de la Rétine existent : l'APR juvénile, Sous-développement des cônes et bâtonnets de la rétine, les symptômes apparaissent dès l'age de 12 semaines et le chien sera aveugle avant 2 ans. 

L'autre forme se développe lorsque le chien a 4-7 ans et est liée à une dégénérescence des cônes et bâtonnets de la rétine. 

Les premiers symptômes toucheront également la vision nocturne Le temps entre les premiers symptômes et la céssité totale sont variables d'un individu à l'autre.

 

 

La Myélopathie Dégénérative (DM)

La dégénérescence progressive des neurones en région thoracolombaire est responsable d’une ataxie et d’une parésie, associées à divers symptômes nerveux comme une diminution des réflexes et du tonus musculaire, le tout évoluant lentement vers une paralysie flasque du train postérieur. 

La Myélopathie Dégénérative (Degenerative Myeolopathy) atteint les chiens âgés, parfois dès de 8 ou 10 ans, mais plutôt entre 10 et 12 ans. 

 

 

 

Hyperuricosurie (HUU)

C'est un trouble du métabolisme entraînant un excès d’acide urique dans le sang et l’urine et qui prédispose à la formation de cristaux d’urate ou calculs urinaires. L'animal rencontre des difficultés à uriner, une présence de sang dans les urines, incontinence urinaire, douleurs abdominales. Certaines complications sont possibles : insuffisance rénale aigüe, infection du tractus urinaire, ou rupture de la vessie.

 

 

Rétinopathie Multifocale (CMR1)

Décollement de la rétine en plusieurs endroits, responsable d'une dégénérescence de la rétine pouvant s'étendre par regroupement des lésions. Dans les formes les moins graves, le chien ne semble pas présenter de problèmes de vision malgré l’apparence anormale de la rétine. Dans les formes les plus graves, les lésions peuvent conduire à la cécité. La maladie se déclare avant 4 mois chez un sujet porteur / atteint (-/-).

 

 

La sensibilité Médicamenteuse (MDR1)

Les chiens de type colley et races apparentées présentent une mutation génétique dans le gène MDR1. Lorsque le chien porte cette mutation, certains médicaments s’accumulent dans le cerveau et deviennent toxiques jusqu’à provoquer une forte intoxication et éventuellement la mort de l’animal.

Une étude a permis de préciser que 58 % des Bergers australien peuvent être sensible.

 

Ces tests génétique apportent ainsi des résultats :

    +/+ : le sujet est non porteur, non atteint

    +/-  : le sujet est porteur , non atteint

     -/-  : le sujet est porteur, et atteint

 

Ces résultats permettent ainsi de réaliser les bons mariages.

 

 

ATTENTION : MDR1 – Sensibilité médicamenteuse

 

Liste de toutes les molécules dangereuses : http://www.collie-online.com/colley/mdr1/mdr1_danger.php

Elevage De L'Atoll De Tikéhau - SIREN : 834548323
Les textes et les images sont la propriété exclusive de ce site - Reproduction interdite

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now